Date:

Share:

Apple s’engage dans la lutte contre les abus sexuels sur les enfants !

Related Articles

Ce jeudi 5 août 2021, la marque d’appareils électroniques Apple a annoncé son engagement dans la lutte contre les abus sexuels sur les enfants. En effet, la marque américaine a élaboré des outils qui serviront à repérer des images à caractère sexuel incluant des enfants sur ses appareils.  Mais quelles sont donc les implications de ces nouvelles inventions ? Découvrez l’actualité complète sur le sujet dans cet article.

Comment fonctionne le dispositif de vérification d’Apple ?

Le concepteur d’IPhones, IPad et mac prévoit utiliser la cryptographie pour comparer les photos d’enfants disparus à ceux téléchargés sur son serveur iCloud. Les photos d’enfants disparus sont fournies par le Centre National des enfants disparus et exploités (NCMEC) des États-Unis. Ainsi, dès que les applications déployées notent une ressemblance entre les photos des utilisateurs et ceux du centre une procédure est enclenchée automatiquement. Celle-ci débute par une vérification manuelle d’agents avertis pour confirmer ou infirmer la concordance entre les deux photos. D’une part si les deux images ne correspondent pas la procédure est abandonnée systématiquement sans que l’utilisateur ne s’en rende compte. Si par contre, il y a concordance entre les images en question, le compte de l’utilisateur sera désactivé et un rapport sera envoyé au centre. Ce rapport présentera preuve à l’appui l’utilisateur évincé comme auteur du forfait qui lui est reproché.

Par ailleurs, d’autres mesures sont prises pour permettre aux parents de mieux contrôler l’accès à internet de leurs enfants. Il s’agit par exemple de scanner et d’envoyer par messagerie les images reçues et envoyées sur les comptes des enfants liés à des abonnements familiaux. Dès lors, les parents et tuteurs pourront garder un œil sur les images que visualisent leurs enfants.

De plus, l’assistant vocal Siri et search sont mis à jour pour être à même de fournir des interventions d’appoint dans certaines situations dangereuses. De simples informations à l’appel aux secours, ses outils permettront de garantir une sécurité optimale pour petits et grands.

Un grand manquement aux règles de confidentialité

Le revêt de la médaille pour cette approche de lutte contre les abus sexuels sur les enfants concerne la préservation de la confidentialité des utilisateurs. En effet, pour mener à bien les missions qui caractérisent son nouveau projet, la marque doit accéder aux données personnelles des utilisateurs. Cette intrusion dans la vie privée cause un réel problème et va à l’encontre de la réglementation sur  la confidentialité et la sécurité.

Certains déplorent cette décision en évoquant le fait qu’une petite brèche dans la sécurité de la marque pourrait créer des cataclysmes. Des secrets d’Etats à la portée des ennemis de la nation. La cybercriminalité prendra un nouvel élan pour se généraliser. La position des individus sous protection dévoilée à leurs détraqueurs et bien d’autres données sensibles en libre circulation dans la nature.

En bref, l’annonce faite par Apple et les dispositions que cela implique impressionnent plus d’un. Cependant, il ne faut pas perdre de vue la rupture significative que cela créera avec le protocole de confidentialité en vigueur. Toutefois, pour sauver l’innocence et la vie des millions d’enfants qui font objets d’abus sexuels chaque année, perdre la confidentialité ne serait-ce pas un sacrifice juste ?

Amani Laetitia
Je suis ici pour faire découvrir ma passion de l'écriture et mon amour envers les animaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles