Date:

Share:

Qu’appelle-t-on turban exactement ?

Related Articles

Dans le style vestimentaire féminin, le turban est un assortiment mode très tendance. Il permet d’affirmer son charisme et son élégance grâce à la personnalisation de son style vestimentaire. Malgré sa popularité, cet équipement est souvent confondu avec les foulards avec qui il possède bon nombre de similarités. Afin de lever un coin de voile sur le turban, découvrez ses spécificités et ses utilités.

À la découverte du turban

Le turban est un accessoire vestimentaire utilisé depuis de nombreux siècles. Le terme fait référence à un couvre-chef volumineux généralement de forme rectangulaire. En absence d’une belle coiffure, il sert à couvrir les cheveux et à orner sobrement la tête. Pour ses caractéristiques particulières, il peut bien s’utiliser autant par les hommes que par les femmes.

Au même titre que les foulards ou les chèches, le turban est utilisé pour assortir et personnaliser son style vestimentaire. Toutefois, il se démarque de ces accessoires au niveau de la multitude de coloris et de motifs commercialisés. Aussi, notez qu’il est conçu avec une diversité de matériaux naturels tels que la soie, le coton ou encore la laine. Avec l’évolution des réalités sociales, certains modèles de turban se confectionnent sous la forme de chapeau prêt à être enfilés.

Les origines du turban

À la base, le turban était un couvre-chef utilisé dans les traditions des pays arabiques, des perses et des turques. À l’époque, cet accessoire qui s’enrôle plusieurs fois autour de la tête, servait à préserver sa coiffure des regards indiscrets. Il symbolise l’importance spirituelle et culturelle dans les croyances des populations du golfe persique pour son appartenance à la religion Sikhisme.

Au sein d’autres cultures en revanche, le turban est constitué de nombreuses pièces provenant de divers tissus. Dans le cas d’espèce, son usage est plus pratique comme chez les Touaregs au Mali. Ces derniers l’utilisent à titre indicatif pour préserver leurs têtes des puissants rayons solaires et des tempêtes de sable. Chez les Indiens, le port de cet équipement a plus de portée sur le plan spirituel.

L’émergence et le développement du turban

La démocratisation du port de turban commencera véritablement autour des années 1930. Il sera promu notamment par la créatrice Elsa Schiaparelli, les designers Jean-Paul Gautier et Jason Wu. Ceux-ci donnèrent à cet accessoire vestimentaire une touche exotique empreint d’originalité afin de produit un look plus moderne. Initialement produit avec des longueurs considérables, il existe aujourd’hui en petite bande de tissus légers et souples. À noter que le turban peut être cousu de façon à former un cercle ou simplement avec de l’élastique.

Les moments propices pour le port de turban

Le turban est une couverture qui peut s’utiliser à tout moment. Les femmes l’exploitent le plus souvent pour réaliser des virées à la plage ou des soirées de gala. Dans l’un ou l’autre cas, il sert à préserver sa chevelure des courants d’air marin ou à personnaliser son habillement. Son utilisation est aussi conseillée aux personnes qui viennent de subir une chimio et les victimes d’alopécie. Lors des sorties, il sera alors utile pour dissimuler les chutes de cheveux sur la tête.

Certaines personnes se servent également du turban lors des expéditions touristiques. Cela s’inscrit plus dans la dynamique d’imiter les réalités des pays arabiques tout en préservant ses cheveux des courants d’air. En outre, cet accessoire est aussi pratique pour changer par moments son look vestimentaire tout en conservant sa coupe de cheveux.

 

Amani Laetitia
Je suis ici pour faire découvrir ma passion de l'écriture et mon amour envers les animaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles