Date:

Share:

L’incontrôlable incendie Dixie continue d’engloutir de nouveaux territoires sous ses flammes !

Related Articles

Depuis 3 semaines, l’Amérique de l’Ouest croule sous le poids d’un gigantesque incendie appelée Dixie. Elle a été déclenchée par la chute d’un arbre sur le câble électrique d’une ligne principale et depuis lors ne cesse de grandir. Mais quel est donc le bilan à ce jour et quelles sont les dispositions prises ? Voici un point de l’actualité sur ce fléau.

Bilan de l’incendie Dixie

Depuis mi-juillet, la sécheresse et les vents secs qui caractérisent le climat normal en cette période font évolués l’incendie Dixie à pas de géants. En effet, il s’agit à ce jour de la sixième plus grande incendie de l’histoire des États-Unis.

Cet incendie bien que n’ayant pas encore occasionné de perte en vies humaines a ravagé 130 000 hectares de végétation. Cette évolution a été beaucoup plus importante dans la nuit du 3 au 4 grâce à des vents de près de 60 kilomètres à l’heure. Ces forts courants d’air ont en effet permis d’alimenter le feu qui est devenu beaucoup plus important au point de décimer Greenville. Déjà depuis les villes avoisinantes, vous pourrez constater des colonnes de fumée de plus de 10 000 mètres au-dessus du sol.

En dépit, du fait que Dixie couvre une importante superficie, il faut noter que cette dernière est pour le moment concentrée sur les zones recluses. C’est justement cette raison qui justifie le fait que l’incendie n’ait pas encore touché de nombreuses constructions comme les maisons et tout autre bâtiment.

Par ailleurs, la création de pyrocumulus, des nuages dangereux qui provoquent la foudre, les vents violents et les températures chaudes,  alourdissent considérablement ce bilan. De plus, les véhicules abandonnés, les munitions et les réservoirs de propanes présents dans la région explosent et permettent également au feu de grandir davantage.

Dispositions pour contrôler l’incendie Dixie

Pour contrer l’incendie qui sévit et la faire reculer, de nombreuses dispositions ont été prises autant par les autorités locales que par la population. Ainsi, d’une part, de nombreuses unités de sapeurs-pompiers sont déployées sur les sites de Dixie pour essayer de la contrôler. Au total, plus de 2000 californiens s’ont appelés à quitter leur domicile pour mesure de sécurité. Jeudi, le shérif du comté de Plumas a intimé l’ordre à plus de 800 habitants d’évacuer la ville pour mieux maîtriser la situation et limiter les dommages. Les personnes concernées par cette mesure sont celles résidentes dans les localités de Greenville et Chester.

De même des météorologues sont à pieds d’œuvre pour estimer l’évolution future du feu difficile à contrôler. Cela permet d’anticiper sur des mesures destinées à mieux gérer la situation de crise et éviter des prochaines.

Par ailleurs, un élan de solidarité naît au sein de la population touchée par ce fléau mais aussi des observateurs internationaux. Ainsi, des aides bien que pas encore quantifiables fusent de part et d’autre pour aider à la gestion de la crise. Il s’agit entre autres de kits de survie, vivres, médicaments, réduction sur les prix des complexes hôteliers, etc.

En définitive, l’incendie Dixie qui ravage la Californie depuis près de trois semaines gagne de plus en plus de terrain. En dépit des nombreuses dispositions prises, cette crise n’est contenue qu’à 36 % d’après les spécialistes. Serait-ce le début d’une apocalypse aux États-Unis ?

 

Amani Laetitia
Je suis ici pour faire découvrir ma passion de l'écriture et mon amour envers les animaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles