Date:

Share:

Pourquoi faire un bilan de compétences avant de se reconvertir ?

Related Articles

Vous faites certainement partie de très nombreux français qui envisagent une reconversion professionnelle, sans pour autant parvenir à l’impulser. En effet, et selon le contexte professionnel de chacun, se reconvertir paraît souvent difficile, voire impossible.

Crainte d’une perte de confort matériel ou de repères, manque de confiance dans sa capacité à rebondir… Ou tout simplement, l’absence d’idée de reconversion dans un nouveau métier vers lequel se diriger…

Afin de vous aider à construire un projet de reconversion viable, le bilan de compétences est un dispositif redoutable. Découvrez les raisons pour lesquelles vous devriez vous laisser tenter par cet accompagnement RH afin de réussir votre nouvelle vie professionnelle.

Le bilan de compétences, 3 mois d’accompagnement à moindre frais

L’un des plus grands avantages du bilan de compétences réside dans l’efficacité de sa mise en place. Pour ce faire, vous devez avant tout solliciter un cabinet spécialisé dans la transition professionnelle comme celui d’ABACUS, par exemple.

Ensuite, c’est très simple : le bilan de compétences a généralement une durée de 24h, étalées sur 12 semaines (3 mois), et concentre 15h d’entretien avec un consultant en gestion de carrière. Ces entretiens seront graduels et se découperont en 3 phases : la phase d’accueil, la phase d’investigation, et la phase de conclusion. Au fur et à mesure, votre projet de reconversion professionnelle se concrétisera.

Pour le financement, le bilan de compétences est un dispositif à moindre frais. Vous pouvez notamment le financer entièrement avec votre CPF (Compte Personnel de Formation). Dispositif réglementé par l’État, d’autres financements sont possibles (OPCO, Région, Pôle Emploi).

Le bilan de compétences pour faire un état des lieux professionnel

Dans les faits, qu’est-ce que permet un bilan de compétences ?

Avant tout, les premiers entretiens permettent de faire un état des lieux professionnel de qui vous êtes, et de ce que vous avez fait. Afin de rebondir sur votre avenir professionnel, un éclairage sur vos expériences passées permettra de tirer au clair votre situation.

Qu’est-ce qui vous définit aujourd’hui à partir de vos années d’expérience dans une ou plusieurs entreprises, un ou plusieurs secteurs d’activités ? Qu’est-ce qui ne vous convient plus pour en venir à vouloir vous reconvertir ?

Cet état des lieux sous le regard du consultant sera l’élément déclencheur qui posera les bases de votre reconversion.

Le bilan de compétences pour la transférabilité de ses compétences

Autre point déterminant du bilan de compétences, qui consiste évidemment à faire le point sur ses compétences professionnelles.

Plus qu’un simple exercice RH, le bilan de compétences a pour objectif d’évaluer vos points forts et vos points faibles à l’échelle professionnelle en vue de les « transformer ». Ce n’est pas parce que vous avez consacré une longue partie de votre carrière dans un métier que vous ne pouvez pas en exercer un nouveau. Le bilan de compétences veillera donc à la transférabilité de vos compétences dans le nouveau métier que vous pourrez exercer.

Aujourd’hui, les entreprises ne recherchent pas nécessairement une qualification pour exercer un poste. La compétence, y compris détournée car exercée dans un autre cadre professionnel, est la valeur ajoutée principale sur le marché du travail.

C’est pourquoi vous devez connaître les vôtres en plus de pouvoir les adapter dans un nouveau projet professionnel.

Le bilan de compétences pour une reconversion viable et mesurée

Enfin, le dernier avantage du bilan de compétences que nous évoquerons réside dans sa capacité à projeter une reconversion viable et mesurée.

Le consultant qui vous accompagne a une connaissance du marché du travail, des besoins de certains secteurs d’activités, et de ce que recherchent les employeurs. Outre l’introspection et la projection de vos compétences dans un nouveau métier, son rôle sera de vous accompagner dans les démarches à réaliser.

Pour accéder à votre métier de futur reconverti, faudra-t-il vous former ? Le consultant vous accompagnera dans la recherche d’une formation adéquate. Oui, mais la formation, cela a un coût ! Le consultant vous informera des dispositifs d’aides au financement de votre reconversion.

Selon votre situation personnelle, tout sera mis en œuvre afin d’enclencher un plan d’actions concret et efficace. Une bonne fois pour toutes, un projet de reconversion professionnelle abouti !

Pitashttps://www.pitas.com
Admin et boss du site, ayez confiance, je veille au grain !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Popular Articles